Revenir au site

7 manières d'éviter,

voir de traverser les périodes sombres

· Articles

John Croft est un des fondateurs de La Fondation Gaia, une organisation implantée partout dans le monde avec plus de 30 ans d'expérience dans l'accompagnement de partenaires, de communautés et de mouvements en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et en Europe. La mission de la Fondation est de raviver la diversité bioculturelle, de régénérer des écosystèmes sains et de renforcer l'auto-gouvernance communautaire pour la résilience, face au changement climatique. 

Jonh Croft nous partage en 7 points, ce qui peut nous permettre de traverser les périodes sombres. Celles-ci sont issues de son vécu et de ses nombreuses expériences auprès de cultures diverses, dont arborigène.  Voici ses recommandations : 

1. Constituez des communautés :

Toutes les personnes qui ne font pas partie d'une communauté en période sombre, déclinent peu à peu.    Il faut vraiment constituer des communautés comme si notre vie en dépendait car c'est la réalité. Une communauté est un groupe de personnes qui se réunit autour d'un projet commun, partagent leurs idées via une organisation, un territoire local, une sous culture. Les 6 points suivants dépendent de ce premier point.

2. Simplifiez votre vie :

Avant que l'âge sombre arrive, il y a une période pendant laquelle la complexité augmente et cela aura pour résultat d'améliorer ta qualité de vie jusqu'au seuil suivant où l'augmentation de la complexité réduira la qualité de vie. Et nous avons passé ce seuil. Il faut donc simplifier notre vie en faisant partie d'une communauté de vie qui nous soutient et nous aide. 

3. Maximisez votre créativité : 

Ce qui est possible si votre vie est simple. Le point 3 dépend du 2 qui dépend du 1.

4. Pratiquez la non-violence partout : 

Dans les périodes sombres, on observe que la violence augmente. Et les gens pensent qu'il faut utiliser la violence. Pratiquez la non-violence partout : familles, quartiers, villes, pays, nations, etc

5. Préservez la connaissance et la sagesse : 

Pendant les périodes sombres :  

          1/ La sagesse disparait : on confond dès lors la sagesse et la connaissance. 

          2/ La connaissance disparait : on confond dès lors la connaissance et la compréhension

          3/ La compréhension disparait : on confond dès lors la compréhension avec l'information

          4/ L'information commence à disparaitre : on confond l'information avec les données.

          5/ Les données disparaissent pour donner le bruit. 

          6/ Et quand il ne reste plus que du bruit, il ne reste plus du tout de sagesse.  

Voilà ce qui se passe. Le point 5 précise que nous devons préserver la connaissance et la sagesse. 

6. Optez pour une spiritualité basée sur le Mystère et sur la Sagesse et non sur les dogmes. Et cette Sagesse vient de la terre (1).  Nous devons commencer à entendre le chant de la terre. Et si vous ne l'entendez pas, mettez votre oreille par terre. Et si vous écoutez suffisamment longtemps, vous entendrez. 

7. Créez un système financier qui soutient les 6 autres points. Et cela demande beaucoup de créativité communautaire. La création d'une monnaie complémentaire mondiale est une des clés. 

Si nous mettons en oeuvre ces 7 points, la période sombre sera moins longue et moins intense. Mais si elle advient sans que nous les ayons mis en oeuvre, cet âge sombre peut durer des décennies. 

Et si nous mettons en œuvre ces 7 points et qu’il n’y a pas d’âge sombre, nous avons tout à y gagner !

(1) John Croft a oeuvré pendant des années dans de nombreuses cultures indigènes, dont la culture traditionnelle des aborigènes dans l'ouest de l'Australie. Il fait référence également au travail de Joanna Macy et particulièrement à son ouvrage "Coming back to life". Dans nos cultures, la Sagesse peut venir d'autres sources dont l'étude de textes sacrés, la méditation, l'observation de la nature, etc. 

Sources : 

Vidéo - Entretien avec John Croft où il évoque - entre autres - ces 7 points. 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK