Return to site

La joie et l'essence de la vie émergent de la qualité de présence et d'authenticité dans nos relations.

Récemment en animation d'un groupe sur le thème de la relation humaine, un homme évoque qu'il est plus facile pour lui de révéler des éléments le concernant aux membres du groupe, qu'à la femme qu'il aime et avec laquelle il partage sa vie depuis de nombreuses années : "Nous n'avons pas le temps dans la vraie vie" conclut-il.

J'entends cela de façon récurrente, cela revient comme une phrase en errance ne trouvant plus la sortie du labyrinthe mental des vies traversées en mode accéléré.

En quoi ces mots énoncés comme une vérité viendraient couper court à la liberté que nous avons de vivre les 24 heures de vie qui nous sont données à vivre chaque jour ?

En quoi un espace particulier dans un temps donné ne serait pas "la vraie vie" ?

Et de quelle façon "la vrai vie" ne permettrait pas des relations intimes et authentiques ?

Le temps et les espaces semblent manquer. Que cache donc le temps qui disparaît et où sont les espaces encore fermés ?

Une autre personne partageait sa surprise qu'en quelques heures nous arrivions à un niveau de partage "presque intime" simplement en se synchronisant individuellement et collectivement sur le non-jugement. Il semblait troublé par cette découverte après une cinquantaine d'années d'expériences relationnelles.

Je suis toujours émue d'entendre ces mots partagés avec des yeux brillants mêlés d'étonnement et de vitalité : "Ce que je viens de vous dire, je ne l'ai jamais dit à personne, même pas à mes proches".

Quelle vie choisissons-nous de vivre ?

Sommes-nous encore les auteurs de celles-ci ou nous laissons-nous embarquer par le fleuve trépident du rythme extérieur ?

La joie et l'essence de la vie émergent de la qualité de présence et d'authenticité dans nos relations.

 

Il réside tant de beauté au coeur même des difficultés et des méandres de la vie. Il y a tant d'Amour au sein de chaque Être, encore voilé, stagnant comme un étang abandonné. Cet Amour qui espère juste à être vu, accueilli, révélé, reconnu, ravivé comme un feu dont les cendres sont encore incandescentes ...


Que de génie reside là !
Que d'espaces laissés en jachère ...

Quelle richesse et quel Or nous attendent au coeur de notre humanité.

Dans les espaces où le jugement a disparu, l'Amour se révèle comme la toile qui nous relie en fraternité depuis les espaces invisibles ... Oui, l'Amour est visionnaire, il rend poreux et dépasse les frontières. Il voit plus loin, en transparence, dépassant les clichés, les étiquettes, les formes, les croyances et tout élément figé qu'à pu déposer un jour le mental sur la toile de Vie.

Ravivons d'eau vive nos fleuves et nos rivières mentales ! Laissons-nous imbiber d'eau fraîche et de pensées nouvelles qui viendront rafraîchir les allées de nos coeurs. L'Amour nous y conduit par nos relations et l'attention que nous leur portons.

Maryvonne
 

Temps de partage ...

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly