Certaines vues nous plongent instantanément dans le plus grand des silences. Si nous acceptons l'invitation qui ne peut s'entendre que dans l'accueil de l'Être qui s'invite subtilement, nous entrons comme bercés par cet espace précieux du non faire. Et là, peu à peu, une subtile lueur peut s'immiscer éclairant notre vision d'une lumière diaphane. Celle-ci nous permet d'observer avec Amour et subtilité ce qui en nous est en train de se dissoudre. La transparence se présente en douceur ... Surtout pas d'intervention, pas de geste brusque, pas de désir de captation, de vouloir figer l'expérience ou de garder l'instant pour soi, vouloir le prolonger.

Juste traverser ...

Être le passant anonyme.

Vous percevez juste le souffle léger qui accompagne cette énergie particulière qui envahit déjà tout l'espace. Vous n'êtes plus aux commandes et en même temps vous sentez votre corps profondément incarné, présent. Une traversée de voile sensible est en route ... La pensée s'est délicatement mise au service d'un lieu plus subtil. Le corps est entré dans une écoute passive des bruits extérieurs et de l'environnement et devient en conscience le lieu de rencontres de plusieurs champs d'information. L'invitation est ici de passer de la surface des choses à l'intention qui les a créé, et d'entrer dans ce mouvement subtil de la création ...

Bienvenue
Oh silence !
Lieu d'accueil,
De l'émergence
Être ...

🙏

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK