Return to site

Accueillir le Mystère ...

Être ensemble, vivre la fraternité depuis notre demeure intérieure et accueillir le Mystère.

Hier je partageais un moment de fraternité avec un groupe de coeur. Voilà ce qui pulse ce matin et a l'élan d'être offert en partage. Etre ensemble, c'est au préalable entrer dans sa demeure intérieure et pousser la porte de ce vaste salon où sur un des murs faisant face à l'entrée principale est noté en lettres d'OR :

"Je te vois et t'accueille inconditionnellement" 

Le Je qui s'exprime ici est bien loin d'être notre petit je ...

Mots valables en - et pour Soi -, il se reflètent d'autant vers l'extérieur, y brisent les murs possibles en ouvrant grand les portes de la fraternité. Et que le chemin est long et semé d'embûches pour les vivre pleinement tant l'envie du petit je d'intervenir est grande, son désir de conseiller, de couper la parole, de renchérir avec sa propre histoire, en quelques mots d'exister. Faire, faire faire ... Nous sommes tellement conditionnés au faire au détriment de l'Être !

Accueillir ...

Sa soeur, son frère exactement où elle est, où et il est, dans ses tristesses visibles et invisibles, au coeur de ses mots prononcés parfois du bord des lèvres. Être attentif à ses silences, observer les fenêtres de ses yeux soudain se fermer à la lumière du jour pour entrer en méditation profonde et à la rencontre de la lumière intérieure. Voir ses regards en quête d'un autre regard où il sait, il sent qu'il pourra exister dans la nudité de son être. Être le témoin silencieux de ses regards perdus parfois vers un ailleurs, dont lui-seul connait l'intention. Se réjouir de l'instant où le pétillement de ses yeux annonce que la lumière a atteint la pénombre d'une salle de sa demeure fermée possiblement depuis longtemps. Se réjouir du sourire qui se dessine sur ses lèvres, dévoilant cette joie qui annonce la rencontre d'une pépite au détour d'un couloir inondé soudain par un rayon de lumière. Entrer dans cette humilité silencieuse qui accueille l'invisible et la part de Mystère à laquelle je n'accèderai jamais en la demeure de ma soeur et de mon frère. Offrir parfois, dans l'interstice d'un silence d'où jaillit une ouverture, une parole de paix qui pourra mettre un baume sur sa peine voir sa douleur du moment. Accueillir inconditionnellement ce grand tissage des filles et des fils du grand Soi fait de souffle, de paroles, de silences, installé depuis toujours au coeur de notre demeure intérieure. Lorsque ce tissage se rend visible, insufflé par nos partages en humanité, nous sommes invités à accueillir le fondement de nos demeures et de notre maison commune : l'Amour.

Ce faisant, nous nous approchons de ce grand tissage composé de nos soeurs et de nos frères, de la grande Vie qui anime de façon identique - au-delà des couleurs, des frontières et des murs - en une pulsation rythmée, nos 7,7 milliards de coeurs offrant à la grande Vie un souffle en continu. Je peux dès lors inviter ce grand tissage à vibrer au coeur de ma demeure et de ma méditation silencieuse. Quelle merveille ...

Gratitude 🙏🌎

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK