La nature nous montre le chemin

En cette période de l'année où nous pouvons être invités à une vie plus intérieure, à travers l'écoute des messages de notre corps et de nos cellules - ce dernier mot pouvant être interprétés sur de nombreux plans - ce texte de Sri Aurobindo dans Savitri, nous invite lui aussi à nous ouvrir progressivement à une nouvelle conscience, afin de dépasser les frontières du connu. 

" Vous n'êtes point nés pour une petitesse irrévocable

Ni bâtis pour de vains commencements ...

Des pouvoirs tout-puissants sont enfermés

dans les cellules de la Nature

Une destinée plus grande vous attend ...

La vie que vous menez cache la lumière que vous êtes ! "

Entrer avec courage et oeuvrer en nos coeurs pour cette nouvelle étape de notre humanité, peut nous offrir soudainement une vision du processus évolutif en cours. Bien au-delà des empêchements visibles, réside un cadeau incommensurable. Il reste à ouvrir la coque des habitudes, traverser l'ombre qui y réside et libérer les empreintes du mental, pour accueillir la vision de l'émergence d'une nouvelle aube à venir. 

Nous sommes les transformateurs de la réalité. En cette saison d'automne, la nature nous montre le chemin de la fin inéluctable des cycles avant le renouveau et ceci d'une façon merveilleuse, comme à chaque instant. Le corps est un monde et le monde est un corps. C'est au coeur de cette co-création que notre guérison entraînera inéluctablement la guérison de la terre en faisant d'une oeuvre soit-disant individuelle une oeuvre collective.

Bon coeur à l'ouvrage ! 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK