Oh voyageur, toi qui chemine depuis des jours
Voici donc le passage étroit où tu te délestes
Ce gué te permet d'aller en cet espace sacré
Là où la dualité cesse et l'harmonie s'invite.

 

Rencontrer en chemin ce petit pont de pierre
Gravir l'étroit passage où l'écoute trace la voie
Oser peu à peu monter, cheminer et se diriger
En ces lieux où la Vie se goûte à chaque pas.

 

Pour traverser, une clé : connecter la beauté.
Poursuivre simplement, l'émerveillement est là
Se laisser emporter léger en ce passage étroit
Et observer que tes pas sont à présent guidés.

 

Arrivé sur l'autre rive le voyageur étonné verra
Que le pont était une nouvelle illusion co-créée
Qu'il n'y avait rien à traverser et rien à parcourir
Que tout est déjà là, la beauté, la joie et la Vie !.

 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK