Dimanche matin, je fus témoin d'une scène de rue en plein coeur de Paris où pendant quelques secondes le temps est entré dans l'éternité. Je marchais sur un trottoir venteux près du Louvre quand j'aperçois à ma gauche une camionnette qui fait des maraudes, ralentit puis stationne. Sur la droite 3 à 4 personnes allongées à distance les unes des autres et sans autre domicile que la rue.

Trois jeunes filles sortent de la camionnette, dont une jeune femme voilée. Chacune porte 2 croissants et un café chaud et se dirige vers un des hommes. J'observe la scène se dérouler et je vois la jeune fille avec son grand foulard rose, souriante, que dis-je ... rayonnante, se mettre presque à genoux près d'un homme qui semblait avoir bien froid dans le vent froid du matin. Il se redresse en la voyant arriver, saisit le café avec ses deux mains, lève ses yeux vers elle et le regard et le sourire qu'ils ont partagé l'un et l'autre, l'Amour qui a circulé à cet instant a éclairé cette scène hors frontières, toutes les représentations ont fondu en une fraction de seconde pour réunir ces deux êtres en un moment de fraternité et de solidarité. Mon coeur fut traversé par ce regard et les mots qui se déposent pour formuler ce récit en sont encore imprégnés.

Oui, vraiment, chaque étincelle de Lumière qui s'allume dans les yeux d'un être à la rencontre d'un autre est une perle qui s'illumine et ravive le grand collier de l'humanité.

Gratitude à ces êtres qui veillent dans le silence et parfois l'invisible, partagent leur lumière et prennent soin de la Vie.

🙏

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK