Avez-vous déjà remarqué comme un parfum particulier se dégage de l'observation de l'envol d'un oiseau, une sensation qui traverse le corps et qui laisse toute question obsolète et sans consistance. Comme si le sursaut délicat et le déploiement de son corps propulsé vers un ailleurs, le battement gracieux de ses ailes et la distance qui soudain nous sépare nous laissait entrevoir ce qu'est un esprit libre. Son envol a d'ores et déjà délivré en nous toute préoccupation et a défriché ce qui auparavant peut-être était question. Grâce et liberté semblent à présent les seuls compagnons voyageurs de cet esprit libre. C'est certainement pour rejoindre ces sensations, que lors de l'envol d'un oiseau, nous sommes tentés de le suivre du regard aussi loin que possible, jusqu'à ce qu'il atteigne le soleil, voir le firmament.

Reconnaissance ...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK