Revenir au site

S'émerveiller : une joie simple 

 

"Ce qui m'émerveille ce n'est pas ce qui est extraordinaire c'est précisément le

 

tissu même de la vie pauvre, simple et miraculeuse."

 

Christian Bobin

 

 

 

· Articles

Quand j'écoute Christian Bobin, je perçois les formes fugaces qui s'invitent en son esprit. Elles animent une danse du verbe, où le bruit subtil de l'envol de l'oiseau devient perceptible, où la gravité du monde se teinte soudain de merveilleux. Ses mots semblent dessinés depuis des images libres de toute empreinte si ce n'est celle d'un présent habité et profondément ressenti. Ceux-ci émanent d'un regard d'enfant ayant préservé une curiosité et un goût pour l'exploration du monde visible et invisible, couplé d'une inspiration de chaque instant.

Une parole vibrante nous est offerte ...

Gratitude.

Je me joins à cet émerveillement dans "l'Ordinaire des jours", et partage avec joie ce précieux entretien avec Christian Bobin et Béatrice Soltner de la radio RCF, en date du 30 janvier 2021.

 

Comment apprendre à regarder et à contempler la vie dans ses moindres petits détails ?

Christian Bobin appelle à contempler l'ordinaire de nos vies

pour apprendre à s'émerveiller de tout.

 

D'où vient cette émotion de l'émerveillement, cette joie simple qui nous envahit, ce cadeau ? On pourrait croire qu'il est nécessaire de vivre ou de voir quelque chose d'extraordinaire pour connaître l'émerveillement pourtant, le poète Christian Bodin nous rappelle que cette émotion se cache surtout dans les banalités du quotidien. Pour lui l'émerveillement c'est "le quotidien, la banalité des jours qui vont et d'un autre côté l'extrême fragilité qui est la nôtre, ce qu'on peut appeler notre mortalité."

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK