Vision S.O.N.A.R (*)

Depuis quelques temps déjà ma sensibilité s'est accrue. "Être la nature" n'est pas une expression vaine et à la mode, elle a une véritable signification. Lorsque nous sommes attentifs à cette humanité qui expérimente l'aventure d'être Humain, que nous nous laissons traverser par les mouvements du monde avec attention, nous développons une écoute, une empathie et l'oeuvre de transformation se réalise d'elle-même en nous. L'écoute des êtres au sein des groupes que j'accompagne depuis des années m'a donné une perception quasi instantanée du sentiment partagé.

Ainsi, en ouvrant notre sonar certes à l'émission et particulièrement à la réception, en permettant au monde de nous toucher et en accueillant ce qui vient à nous, les vibrations et les sons émis deviennent plus précis. En ces instants privilégiés, je me distancie évidemment des ondes de mon portable qui est alors éteint comme souvent et sert de boite vocale. Ces expériences renouvelées font grandir les ondes d'écho qui arrivent de l'extérieur et viennent réveiller des espaces encore en jachère ou au repos en mon être. Toujours attentive à ce qui se vit dans le monde et notre humanité, j'observe que les ondes s'amplifient, ce n'est plus seulement celles émises par un pays, ce sont celles émises par la terre, les océans, l'eau qui tombe, le vent, la chaleur du soleil ou son absence. Sans compter l'histoire des êtres de tous les coins de la planète et de leurs expériences de vie qui me touchent, qui sensibilisent ma chair, ouvre des canaux de perception hier encore éteints, devrais-je dire pour être plus précise. Il y a de cela quelques années, j'ai participé à un stage en Ecologie profonde avec mes ami.e.s en Belgique qui ont créé Terr'Eveille et "le travail qui relie" de Joanna Macy. Je perçois fondamentalement la différence entre l'étude des écosystèmes vu de l'extérieur et son vécu intime dans le corps. "Tandis que l'écologie est l'étude des relations des systèmes vivants avec leur milieu, l'Ecologie profonde désigne le ressenti de notre appartenance à la toile de la vie." Joanna Macy.


Je vois véritablement l'interdépendance de notre grand organisme qui s'appelle la terre et bien au-delà avec les planètes et les étoiles desquelles j'apprécie l'éclairage au sens propre et figuré, et je sens cette vaste interdépendance de l'intérieur. Du reste, cette thématique d'intérieur-extérieur sont des frontières dépassées. Cette vision holistique de tous les règnes reliés les uns avec les autres devient prégnante, transparente, intime et profondément vivante. Le mental n'a plus sa place ici pour comprendre et tenter de rationaliser, le corps est devenu le temple, l'espace de résonance où les sens informent et relient. Ici le regard est une fenêtre pour laisser entrer et recevoir sans jugement ces informations en terme de sons et vibrations qui nous relient intimement au Monde.

Alors à bientôt dans l'océan de l'Eau, le souffle de l'Air, la force de la Terre, la chaleur du Feu, l'intensité de la Vie et de nos rencontres !
SONAR : Sentir, 0uvrir, Nourrir l'Amour et le Regard.
Maryvonne

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly