Revenir au site

 

 

Changer de matrice

 

 

 

· Articles

Changer de matrice ...

« Mon passeport dit que je ne peux pas voler, sauf en Boeing 747. Mais mon coeur dit autrement.

Le jour de mes trente ans, j'ai rencontré Celle qui disait autrement. Elle avait 80 ans, elle était jeune et riante comme une petite fille. On l'appelait "Mère". C'était à Pondichéry, au bord du golfe du Bengale.

Mère, c'est la plus merveilleuse aventure que j'ai connue. C'est la dernière porte qui s'ouvre quand toutes les autres se sont fermées sur rien. Pendant quinze ans, elle m'a emmené sur des chemins inconnus qui s'en allaient dans le lendemain de l'Homme, ou peut-être dans son commencement vrai. Mon coeur a battu comme pour la première fois au monde. Mère c'est le secret de la terre. Non, elle n'est pas une sainte, pas une mystique, pas un yogi ; elle n'est pas de l'Est ni de l'Ouest ; ce n'est pas une thaumaturge non plus, ni un gourou ni une fondatrice de religion. Mère, c'est la découverte du secret de l'Homme quand il a perdu sa mécanique et ses religions, ses spiritualismes et ses matérialismes, ses idéologies de l'Est ou de l'Ouest. Quand il est lui-même, simplement : un coeur qui bat et qui appelle la Terre-de-Vérité, un corps tout simplement qui appelle la Vérité du corps, comme un cri de la mouette appelle l'espace et le grand vent.

C'est son son secret, sa découverte que je vais essayer de vous dire. Car Mère, c'est un conte de fées dans les cellules du corps.

Une cellule d'homme, qu'est-ce que c'est ?

Un autre camp de concentration ... biologique ?

Ou un passeport pour ... pour ou ?

Il s'agit de savoir si nous allons trouver le MOYEN, non pas d'améliorer l'asphyxie humaine mais de vivre autrement et d'être autrement sur la terre. Existe-t-il, dans ce corps humain, un ressort, un levier, qui permettra de changer nos conditions terrestres, comme il y a trois millions d'années une première vibration de pensée a préparé Einstein et le Boeing 747 ?

Quelle vibration ? Où, dans le corps ?

Se pourrait-il que la Matière première du monde, la cellule, recèle un pouvoir de conscience ou un “mode vibratoire” qui rende caducs tous nos moyens cérébraux et nos artifices sans issue ? Un Mental des cellules qui nous ouvrira de nouvelles sources d'énergie, de nouveaux moyens de communication, un nouveau pouvoir de manipuler la Matière. Une biologie nouvelle et une conscience nouvelle qui permettront d'affronter le défi d'une espèce en voie d'auto-destruction. Telle est l'incroyable découverte de Sri Aurobindo et de Mère dans les cellules du corps, à l'heure où la terre asphyxie. Car le salut est physique, disait celle qui, à 80 ans, osait frapper à la dernière porte du corps et faisait la plus formidable découverte depuis Darwin. »

Le mental des cellules - Satprem

Le nettoyage cellulaire que nous traversons à présent en accéléré, nous offre de décristalliser les anciens schémas et croyances à vitesse V. La fatigue n'est que le symptôme des anciennes résistances qui s'éloignent chaque jour un peu plus.

A nous d'accompagner la Vie et de lui libérer l'espace nécessaire.

Ici le mental est devenu totalement inutile et s'il s'agrippe à tenter d'expliquer quoi que ce soit, il ne peut que remarquer qu'il ne reste plus grand chose de compréhensible. Seules les cellules oeuvrent en intelligence collective et d'un commun accord silencieux en un orchestre sans chef apparent, si ce n'est le coeur qui pulse la vie à un rythme - dont lui seul à le secret - et à l'Intelligence du Vivant.

Ô symphonie mystérieuse ...

Respect !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK